Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Journal de création

Journal de création

Menu
Ethereal Quartet

Ethereal Quartet

Au coeur du son du tam il y a de longues résonances autour de pôles de hauteurs variables, c’est complexe et stable en même temps. Il y a une zone de polarité autour de fa3, certainement mais assez large et son spectre très riche et inharmonique rayonne dans tout le timbre. Mais il y a d’autres sous-spectres, si j’ose dire, comme des organismes qui vivent en symbiose sur ce grand animal et l’aident à avoir sa richesse.

 

Avec le quatuor de flûtes à bec, on peut s’approcher d’une expression assez pure de ces sonorités, en tamisant, filtrant les hauteurs et les durées de manière à tourner autour de ce spectre de fa, un fa majeur, donc, avec un fa large, un ‘gros’ fa (au sens de la grosse tierce de l’orgue).

Il y a aussi une modulation en anneau qui, en quelque sorte, renforce les consonances et les dissonances du spectre.